Revendeurs d’objets mobiliers

 

Toute personne physique ou morale dont l’activité professionnelle comporte la vente ou l’échange d’objets d’occasion tels que les brocanteurs, dépôt-vente, vendeurs de voitures, achat et revente de métaux précieux doit être inscrite au registre des revendeurs d’objets mobiliers.

Cette déclaration doit être effectuée auprès de la Préfecture dont dépend l’établissement principal de la société.

Après inscription au répertoire des entreprises, le récépissé définitif d’une validité permanente est établi, après réception par la Préfecture, de l’original de l’extrait du registre de commerce (Kbis) ou du répertoire des métiers de moins de trois mois.

Ce récépissé d’inscription sur le registre des revendeurs d’objets mobiliers doit être conservé dans un registre dit "livre de police" et doit être présenté à toute réquisition des services de police ou de gendarmerie, des services fiscaux, des douanes ainsi que des services de la direction départemental de la protection des populations (article R.321-1 du Code pénal).

Le registre d’objets mobiliers est coté et paraphé par le commissaire de police ou à défaut par le maire de la commune où est situé l’établissement.