Actualités

Prévention et lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes à Amiens - Rencontre territoriale

 
 
Prévention et lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes à Amiens - Rencontre territoriale

Septième rencontre territoriale de concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes à Amiens, sur le thème de la réussite éducative.

Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes était à Amines le vendredi 23 février pour animer cette rencontre sur le thème de la réussite éducative.

Il s'est d'abord rendu au lycée J.B. Delambre pour y rencontrer les jeunes du micro-lycée expérimental puis a animé une matinée d’échanges sur le thème de la réussite éducative.

-----

3 millions d’enfants, soit 1 enfant sur 5, plus d’une famille monoparentale sur trois, vivent en situation de pauvreté : ces chiffres ne sont pas acceptables. Si le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale conduit pendant le quinquennat précédent a contribué à contenir le niveau des inégalités, l’action du Gouvernement doit être poursuivie, renouvelée et amplifiée en faveur des plus défavorisés.

Le Président de la République a annoncé le 17 octobre 2017 le lancement d’une grande concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Cette stratégie s’inscrit dans une double approche :

Un investissement accru en direction des enfants et des jeunes

Parce que la lutte contre la pauvreté doit s’inscrire dans une logique d’égalité des chances, mais aussi parce que la pauvreté touche particulièrement ces publics, la future stratégie prendra comme point d’entrée la situation des enfants et des jeunes.

Une nouvelle logique de prévention et d’investissement social dans une approche globale et interministérielle

La future stratégie reposera sur un changement des modalités d’intervention publique, davantage tournées vers l’amont et fondée sur l’accompagnement des personnes tout au long de leur parcours. Il s’agit d’adopter une logique d’investissement social pour intervenir en amont des difficultés et à chacune des étapes de la vie, en examinant à ces étapes les politiques publiques dans leur globalité et non en silo.

La concertation s’organise de janvier à mars 2018 autour :

 de rencontres territoriales
 de groupes de travail
 d’une consultation publique en ligne

Téléchargez le dossier de presse