Une méthode au service de l'action

 

Réprimer les actes de délinquance et garantir la tranquillité de tous

Réprimer les actes de délinquance

Nos objectifs prioritaires :

  • réduire les violences urbaines (incendies volontaires, violence envers les institutions et les services publics) ;
  • réduire les vols avec violences (car-jacking, bike-jacking) et les atteintes aux personnes ;
  • démanteler les réseaux de trafics de stupéfiants.

Les moyens mis en œuvre :

  • renforcer la visibilité des policiers sur la voie publique ;
  • empêcher les comportements troublant l’ordre public en restreignant la vente d’acide chlorhydrique aux mineurs, la vente de carburant au détail, ou encore l’utilisation d’artifices et de lanceurs de paint-ball) ;
  • affiner les missions de renseignement et développer les investigations judiciaires.

Un comité pour la sécurité intérieure

Le comité opérationnel de coordination de la sécurité intérieure (COCSI) est placé sous la co-direction du préfet et du procureur de la République.
 Il permet les échanges d’information entre la police, le parquet et le cabinet du préfet, et aiguille les opérations ainsi que les mesures de police administrative (comme les arrêtés d’interdictions).

Garantir la tranquillité de tous 

Nos objectifs prioritaires :

  • améliorer la qualité de l’espace public pour limiter les atteintes à la tranquillité ;
  • coordonner les actions de prévention entre tous les partenaires.

Les moyens mis en œuvre :

  • améliorer la physionomie de l’espace public ;
  • resserrer les liens avec les habitants et leurs associations , notamment par le biais des cellules de veilles, des comités de liaison police-population ou encore des actions de politique de la ville ;
  • renforcer la coordination des actions préventives avec l’Education nationale, le conseil général de la Somme, Ametis et l’OPAC d’Amiens, notamment grâce à la nomination d’une sous-préfète en charge de la politique de la ville.

Un comité de partenariat

Le comité opérationnel des partenariats (COP) est placé sous la co-direction du préfet et du maire d’Amiens. Il traite de sujets thématiques en associant les acteurs concernés : les bailleurs sociaux sur le bâti, Ametis sur les transports publics, les établissements scolaires sur la violence à l’école, les professions médicales et les grands services publics sur la sécurité de leurs interventions