Point d'étape à 6 mois

 
 

Page réactualisée: le 29 janvier 2013

Annoncée le 3 août 2012, la Zone de Sécurité Prioritaire d’Amiens nord a été installée le 25 septembre. Les premiers enseignements de ce dispositif à long terme peuvent être tirés, sous la forme d’un point d’étape.

Les renforts en sécurisation

Depuis son installation, en septembre 2012, la ZSP Amiens nord bénéficie de la présence quotidienne en sécurisation d’une demi-unité de CRS, soit près de 40 fonctionnaires chaque soir. En presque 6 mois, ils ont procédé à 157 interpellations d’auteurs de faits de violence ou d’atteinte à la tranquillité publique.

Les premiers résultats

Du 15 août au 31 décembre 2012, 157 faits de violences urbaines ont été recensés contre 271 en 2011, soit une baisse de -42%. On note une diminution de -41% des feux de véhicules, des deux tiers (-65%) des incendies de poubelles et de -22% des jets de projectiles.

Grâce à l’action des policiers sur la voie publique, les violences crapuleuses ont diminué de -14%, et les vols de véhicules de -23%.

Des avancées concrètes

De nombreuses mesures et opérations sont le fruit des échanges au sein des comités de pilotage partenariaux de la ZSPZone de Sécurité Prioritaire.

Par exemple, le ciblage du renseignement a permis le démantèlement de deux réseaux de trafic de stupéfiants par la Police Judiciaire et le Groupe d’Intervention Régional. Il a également conduit le préfet a restreindre la vente et le transport de carburant à emporter, ou l’utilisation d’artifices ou de lanceurs paint-ball, fréquemment utilisés dans le cadre d’atteintes aux biens ou aux personnes.

Dans le cadre des partenariats, les forces de police ont pu sécuriser, en lien avec les bailleurs sociaux et la ville d’Amiens, les chantiers de rénovation urbaine ou, encore, les trajets des lignes de bus aux horaires les plus sensibles. Des conventions sont en préparation afin d’améliorer la coordination entre partenaires.

En coopération avec la gendarmerie nationale, l’utilisation d’un hélicoptère permet d’améliorer l’efficacité de l’action de la police.

Enfin, la poursuite de l’enfouissement des containers par Amiens Métropole ainsi que l’action contre les tags permettent d’améliorer progressivement la qualité de l’espace public.

La ZSPZone de Sécurité Prioritaire en chiffres

  • 40 fonctionnaires de compagnie républicaine de sécurité environ chaque soir, tant que la situation l’exige
  • 157 interpellations d’auteurs de faits de violence ou d’atteintes aux biens
  • 13 arrêtés préfectoraux de police administrative
  • 2 opérations de contrôles routiers de grande ampleur, ayant permis d’inspecter plus de 200 véhicules
  • -42% des faits de violences urbaines
  • -14% des violences crapuleuses
  • -23,5% des vols de véhicules