Mission de facilitation des projets de méthaniseurs agricoles dans la Somme

 
 
Mission de facilitation des projets de méthaniseurs agricoles dans la Somme

Jean-François Cordet, préfet de la région Picardie, préfet de la Somme a nommé, au sein de la DDTMdirection départementale des territoires de la mer de la Somme, un « facilitateur » des projets de méthaniseurs agricoles.

Le développement de la méthanisation est une priorité gouvernementale, partagée par la profession agricole dans la Somme. Cette dernière a toutefois fait remarquer au préfet la complexité des réglementations et le manque de lisibilité sur les financements, qui font obstacle à l’émergence de projets locaux.

En application de la sixième des 50 premières mesures de simplification pour les entreprises engagées par le Gouvernement, qui prévoit la sollicitation de « facilitateurs » pour les situations de blocage dans les relations des entrepreneurs avec les administrations, le préfet a ainsi désigné Damien Lamotte, adjoint au Directeur départemental des territoires et de la mer, en qualité de référent pour la méthanisation agricole dans la Somme.

Damien Lamotte travaillera avec la profession agricole sur des exemples concrets que cette dernière aura identifiés, afin de circonscrire précisément les difficultés. Le facilitateur pourra par la suite prendre l’attache des acteurs des différentes procédures administratives, à toutes les étapes de vie d’un projet, ainsi que des organismes financeurs, afin de faciliter les démarches et de porter à bien des projets par ailleurs potentiellement créateurs d’emplois.

Un suivi de cette mission de facilitation sera assuré directement par le préfet de la Somme, à qui le facilitateur rendra régulièrement compte des freins rencontrés et des solutions qui peuvent être proposées.

Un plan national « Énergie Méthanisation Autonomie Azote » (EMAA)

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt ont présenté, en mars 2013, un plan « Énergie Méthanisation Autonomie Azote » (EMAA).

Ce dernier s’inscrit dans une double logique :

  • de démarche agronomique fondée sur le respect de l'équilibre de la fertilisation, la réduction globale du recours aux intrants et la substitution de l’azote minéral par l’azote issu des effluents d’élevage ;
  • de développement de la production d’énergies renouvelables dans le cadre de la transition énergétique de notre pays.

Le plan EMAA doit permettre une « gestion globale de l'azote » sur les territoires, en valorisant l’azote organique et en diminuant la dépendance de l'agriculture française à l’azote minéral, pour une agriculture à la fois plus compétitive et plus écologique. Cela réduit les coûts de fertilisation, limite la pollution liée à l’azote en mettant à profit les excédents d’azote organique et réduit le recours aux engrais minéraux.

Le plan vise également à développer un modèle français de la méthanisation agricole, privilégiant des installations collectives, des circuits d’approvisionnement courts et des technologies et savoir-faire français.

La simplification des procédures administratives pour le développement des projets de méthanisation et le meilleur accompagnement des porteurs de projets sont deux des axes sur lequel le plan EMAA repose. 

Des opportunités économiques importantes

L'objectif du gouvernement est de développer en France, à l'horizon 2020, 1 000 méthaniseurs à la ferme. Cela mobilisera 2 milliards d’euros d’investissement et permettra de créer environ 2 000 emplois pérennes au plus près des territoires.

L'intégration de la filière méthanisation dans l'activité agricole offre d'importantes opportunités. Elle permet notamment d’assurer aux agriculteurs un revenu complémentaire dans le contexte actuel de fragilité des exploitations lié à la forte volatilité des coûts de production et des prix de vente, tout en participant à la dynamique de développement économique territorial.

> - Téléchargez le plan EMAA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,45 Mb