Journées européennes du patrimoine les 14 & 15 septembre 2013

 
Journées européennes du patrimoine les 14 & 15 septembre 2013

Présentation des Journées européennes du patrimoine.

Créée en 1984 par le ministère de la Culture, la Journée Portes ouvertes dans les monuments historiques est organisée le troisième dimanche du mois de septembre et connaît un succès immédiat auprès du public.

L’année suivante de nombreux pays européens emboîtent le pas à la France et mettent en place à leur tour un événement similaire à la même période de l’année. Lors de la deuxième conférence des ministres européens de la culture organisée par le Conseil de l’Europe à Grenade, Jack Lang alors ministre de la Culture, propose d’élargir à toute l’Europe l’initiative française.

En 1991, le Conseil de l’Europe lance officiellement les Journées européennes du patrimoine, auxquelles l’Union européenne s’associe en soutenant le bureau de coordination dans sa mission de promotion internationale. La manifestation connaît une réussite inégalée en Europe ; les pays signataires de la convention culturelle européenne participent à l’événement, et le public toujours plus nombreux se compte alors par dizaine de millions.

Aujourd’hui 50 pays en Europe organisent les Journées européennes du patrimoine.

En France, la Journée portes ouvertes dans les monuments historiques connaît un tel engouement qu’elle se déroule à partir de 1992 sur deux jours, le troisième week-end de septembre, et prend le nom de Journées du patrimoine.  L’appellation Journées européennes du patrimoine sera définitivement adoptée en 2000.

Événement culturel incontournable de la rentrée, les Journées européennes du patrimoine témoignent de l’intérêt des Français pour l’histoire des lieux et de l’art. Associant initiatives publiques et privées, elles offrent l’occasion de faire connaître l’action des pouvoirs publics en collaboration avec les collectivités territoriales et les propriétaires publics et privés, et de présenter le travail de celles et ceux qui agissent quotidiennement au service de la connaissance, de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine.

Ces journées sont également un moment privilégié permettant aux Français de visiter leur patrimoine national, monuments, églises, théâtres, châteaux, mais aussi des demeures privées, des banques, des tribunaux, des préfectures, palais de justice, hôtels de ville, chambres de commerce, etc., toutes sortes de bâtiments qui sont habituellement, fermés au public ou peu fréquentés. Les lieux dits lieux de pouvoir continuent aujourd’hui encore d’attirer le plus grand nombre de visiteurs.

Le succès de la manifestation repose sur la grande diversité du patrimoine proposé aux visiteurs : parallèlement aux chefs d’œuvre de l’architecture civile ou religieuse les témoins des activités industrielles ou agricoles, les parcs et jardins, les sites archéologiques, les objets mobiliers, le patrimoine littéraire, fluvial ou militaire, etc. tous les patrimoines sont mis à l’honneur.

Depuis 1995, un ou plusieurs thèmes nationaux permettent de fédérer les initiatives locales, de mettre en lumière un aspect particulier du patrimoine et de structurer la communication de cet événement. Ces thèmes favorisent des ouvertures insolites et des animations particulières, renouvelant ainsi chaque année l’intérêt des visiteurs.

Les Journées européennes du patrimoine sont organisées et coordonnées au niveau national par la direction générale des patrimoines qui met en place les relations avec les partenaires institutionnels, la presse nationale et les mécènes. Les directions régionales des affaires culturelles sont les opérateurs de ces Journées sur l’ensemble du territoire : elles récoltent l’information auprès des partenaires privés et publics de leur région, elles préparent et diffusent le programme des manifestations.

1913-2013 : 100 ans de protection

L'année 2013 revêt pour le monde du patrimoine une importance bien particulière : elle sera le cadre de la commémoration du centenaire de la loi du 31 décembre 1913, texte fondateur pour la protection des monuments historiques en France, mais aussi une occasion de célébrer la 30e édition des Journées européennes du patrimoine.

Cette double commémoration invite à prendre la mesure de l’extraordinaire vitalité de l'action patrimoniale depuis cent ans et de l’engagement de l’ensemble des acteurs du patrimoine – privés comme publics, bénévoles comme professionnels. 

Les Journées européennes du patrimoine prolongent depuis près de 30 ans l’héritage transmis par la loi de 1913. Au-delà de l’enthousiasme qui anime ces deux journées de septembre tant attendues, elles stimulent la fréquentation pérenne des monuments publics et privés, tout en favorisant la compréhension et l’appropriation des enjeux de la politique de protection du patrimoine par les citoyens de tous les âges.

Le thème « 1913-2013 : 100 ans de protection » retenu pour cette 30e édition sera ainsi l’occasion :

- d’appréhender les différentes étapes qui ont présidé à la protection d’un lieu ou d’un objet à travers visites, expositions, ateliers, démonstrations de savoir-faire ou conférences.

- de valoriser l’engagement des propriétaires pour l’entretien et la valorisation d’un monument protégé et de mettre en avant l’histoire de leur site ou de leur collection. 

- de découvrir 100 ans de chantiers et d’ateliers de restauration, 100 ans de travaux d’artisans, de restaurateurs et de laboratoires spécialisés, 100 ans de savoir-faire en matière de conservation et de mise en valeur du patrimoine.

- de rendre hommage à l’investissement de toutes celles et ceux qui, depuis 100 ans, œuvrent au sein des administrations au recensement, à l’instruction des dossiers et des décisions. 

- de connaître et comprendre les innovations technologiques qui ont renouvelé le travail de restauration et profondément transformé notre approche et notre connaissance du patrimoine.

L’ambition de cette édition 2013 reste enfin celle qui a fait vivre toutes les éditions précédentes et qui constitue l’identité même de la manifestation : faire connaître les richesses monumentales et mobilières qui nous entourent, dans toute leur diversité et sur l'ensemble des territoires.

Petite histoire de la protection des monuments historiques

Définissant les critères de classement et d’inscription, la loi du 13 décembre 1913 a donné naissance à un système de dispositifs de sauvegarde du patrimoine monumental, architectural, urbain, archéologique et paysager d’une grande richesse. Depuis 1913, peut ainsi bénéficier d’une protection juridique au titre des monuments historiques tout immeuble ou objet présentant un intérêt « public » ou « suffisant » du point de vue de l’histoire ou de l’art.

Les journées européennes du patrimoine 2013 en Picardie

En Picardie 633 événements sont d’ores et déjà référencés pour le week-end des 14 et 15 septembre 2013. Les programmes de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme continuent cependant de s’enrichir de nouvelles animations, d’ouvertures, de découvertes inédites qui viendront compléter une programmation plurielle, à l’image de la région.

Documents à télécharger :

> Carte régionale des sites ouverts et des animations pour la Picardie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,79 Mb

> Programme de ces journées dans le département de l’Aisne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,58 Mb

> Programme de ces journées dans le département de l’Oise - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,65 Mb

> Programme de ces journées dans le département de la Somme - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,79 Mb

Pour plus de renseignements : cliquez ici