Les mesures nationales sur les marchés

 
  • Poursuite de la mobilisation des abatteurs, transformateurs, industriels laitiers et acheteurs de la grande distribution pour respecter les hausses de prix auxquelles ils se sont engagés
  • Soutien à hauteur de 10 M€ aux actions de promotion des filières viande bovine, porcine, et produits laitiers sur le marché national comme sur ceux des pays tiers
  • Renforcement des contrôles de la DGCCRF sur l’étiquetage de l’origine des produits
  • L’Etat mettra en œuvre dans tous ses établissements les recommandations du guide juridique pour favoriser l’approvisionnement local, et mobilisera à  nouveau les collectivités pour mettre en œuvre ces préconisations
  • Réactivation du dispositif de garantie public avec la COFACE pour maintenir le flux d’expédition de viandes bovines vers les acheteurs grecs traditionnels, dans le contexte de normalisation du dispositif bancaire grec
  • Mise en place opérationnelle de la plateforme «Viande France Export» regroupant les opérateurs français pour répondre aux demandes des pays tiers importateurs
  • Renforcement des démarches auprès des autorités étrangères compétentes pour faire agréer les opérateurs à l’export, notamment en Asie et sur le pourtour méditerranéen