Actualités

Prévention de la radicalisation : La préfète organise un séminaire départemental

 
 
Prévention de la radicalisation : La préfète organise un séminaire départemental

Nicole KLEIN, préfète de la région Picardie, préfète de la Somme a organisé le jeudi 8 octobre un séminaire départemental de prévention de la radicalisation.

Cette sensibilisation a permis de mobiliser les représentants de toutes les administrations, des collectivités, d'organismes sociaux… du département pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l'enrôlement djihadiste.

Le séminaire était animé par deux intervenants du Comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD),et du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’Islam (CPDSI). Cet évènement a permis de présenter les principales causes de radicalisation, d’identifier les processus et parcours qui conduisent des personnes nées et vivant en France à s’engager dans une voie de repli et de ruptures et d’amorcer des pistes de réponses collectives.

Les intervenants ont rappelé qu’à la suite des décisions prises par le président de la République, le premier ministre et le ministre de l’intérieur, les services de l’Etat sont totalement mobilisés pour lutter contre les réseaux terroristes djihadistes, apporter aide et conseils aux familles et proches de personnes engagées dans un processus de radicalisation qui souhaitent être accompagnés et apporter aux personnes radicalisées des réponses individuelles leur permettant de sortir de ce chemin mortifère.

Qu'est-ce que la radicalisation ?

La radicalisation est un changement de comportement qui peut conduire certaines personnes à l’extrémisme et au terrorisme. Il concerne le plus souvent des adolescents et des jeunes adultes en situation d’isolement et/ou de rupture. Il touche également des jeunes parfaitement insérés, mais vulnérables.

Le but des actions de prévention est d’éviter l’endoctrinement et le basculement dans une phase de recrutement et/ou de passage à des actes violents.

Le processus de radicalisation n’est pas toujours visible mais il se traduit souvent par une rupture rapide et un changement dans les habitudes de la personne.