Actualités

Maintien de la vigilance contre l’insécurité routière pendant la nuit du nouvel an

 
 
Maintien de la vigilance contre l’insécurité routière pendant la nuit du nouvel an

Afin de garantir la sécurité routière à cette période de l’année, le préfet Jean-François CORDET, appelle à la plus grande prudence de la part des usagers. Il a par ailleurs demandé la poursuite de la large mobilisation des forces de l’ordre.

Prudence avec l’alcool et la fatigue

Les fêtes sont propices à une consommation excessive d’alcool. Il existe cependant des solutions pour ne pas gâcher la fête : 

§   Passer le volant à un conducteur sobre.

§   Se faire héberger.

§   Se faire raccompagner.

§   Privilégier les transports en commun ou l’utilisation d’un taxi.

§   En cas de doute, se tester avec un éthylotest.

La consommation d’alcool a une incidence grave sur la conduite. Elle provoque :

§   un rétrécissement du champ visuel ;

§   une modification de la perception du relief, de la profondeur et des distances ;

§   une augmentation de la sensibilité à l’éblouissement ;

§   une diminution de la vigilance et de la résistance à la fatigue ;

§   une perturbation de la coordination des mouvements ;

§   une sous-évaluation des risques en même temps qu’une surestimation de ses capacités.

Ces modifications du comportement, associés à des conditions météorologiques dégradées en cette période, accroissent considérablement les risques d’accidents.

Maintien du renforcement des contrôles

Les contrôles mis en place depuis le début des vacances scolaires vont se poursuivre. La Direction départementale de la sécurité publique (DDSPdirection départementale de la sécurité publique) et le Groupement de Gendarmerie départementale de la Somme seront particulièrement mobilisés durant la nuit du Nouvel An. Ils renforceront leurs contrôles, notamment le long des axes accidentogènes et aux abords des lieux festifs.

Les contrôles se dérouleront aussi bien sur les grands axes de circulation que sur le réseau secondaire, et cibleront essentiellement l’alcoolémie

**

Rappelons que, dans la Somme, en 2013, l’alcool au volant est responsable de plus d’un quart des accidents mortels.