Actualités

Le préfet de région rencontre les acteurs de la filière bois de Picardie

 
 
Le préfet de région rencontre les acteurs de la filière bois de Picardie

En visite à la scierie Nobécourt et à la société Bois durable de Picardie, à Brie (80), le mardi 19 novembre 2013, Jean-François Cordet, préfet de la région Picardie, a rencontré les acteurs de la filière bois de Picardie. Confronté à la raréfaction des débouchés traditionnels des bois locaux, le secteur innove tandis que le Gouvernement a présenté, en octobre 2013, le Plan national d’action pour l’avenir des industries de transformation du bois.

La Picardie possède 313 000 hectares de forêts, dont 27 000 de peupleraies. Elle est la douzième région française en volume de bois récolté, mais se distingue par des essences feuillues de qualité (chêne, hêtre, peuplier…). La région souffre, comme toutes les régions de forêts feuillues, de la raréfaction des débouchés traditionnels des bois locaux (construction, ameublement…) au profit, parfois, de bois importés ou de résineux provenant d’autres régions françaises et, souvent, d’autres matériaux (métal, plastique…). Une majorité des grumes picardes est aujourd’hui exportée pour alimenter la demande croissante de pays en développement.

Innover pour rebondir

Malgré ces difficultés, la filière forêt-bois multiplie les initiatives pour rebondir, en recherchant de nouveaux produits et de nouveaux usages du bois :

  • les qualités du bois de peuplier pour l’usage en bois de structure ont été confirmées par plusieurs chantiers régionaux ;
  • l’interprofession Nord – Pas-de-Calais / Picardie « Nord Picardie Bois » a récemment fait réaliser une étude sur les nouveaux débouchés du bois d’œuvre. Cette étude a permis d’identifier les capacités de production des scieries et les attentes des entreprises de seconde transformation en termes de produits à valeur ajoutée.

Les bois « modifiés thermiquement »

La société « Bois Durable de Picardie », visitée par le préfet, a choisi de produire du bois chauffé de peuplier.

Depuis plus d’un an, elle rend par un procédé écologique le matériau durable, stable dans le temps et résistant aux intempéries et aux insectes. Les bois utilisés sont récoltés dans les peupleraies picardes, et certifiés issus de plantations gérées durablement. Le procédé est économe en énergie.

Les produits ont d’ores et déjà été mis en œuvre dans le cadre de nombreux projets de construction ou de rénovation. L’entreprise s’est essentiellement positionnée dans la production de  matériaux pour le bardage extérieur afin de répondre notamment aux attentes des besoins croissants en rénovation.

Un projet aidé par la collectivité

L’investissement de la société Bois durable de Picardie comprend la construction d’un bâtiment dédié, du four et des séchoirs correspondants et des machines de façonnage adaptées. Pour un montant total de 1,2 million d’euros, Bois durable de Picardie a reçu une aide de 314 000 euros de l’État et de 150 000 euros du Conseil régional de Picardie.

Pour aller plus loin:

> Discours du préfet - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

> CP Plan national Bois - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

> Enquête 2011 filière Bois Picardie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,67 Mb

> DP Bois durable de Picardie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb

> DP Plan national Bois - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,40 Mb