Actualités

Le préfet de la Somme à la rencontre du maire de Saint-Valery-sur-Somme

 
Le préfet de la Somme à la rencontre du maire de Saint-Valery-sur-Somme

Philippe De Mester, préfet de la Somme s'est déplacé ce mercredi 14 septembre 2016 à Saint-Valery-sur-Somme pour rencontrer Stéphane Haussoulier, le maire et des membres du conseil municipal, et procéder à une visite de la commune afin d'y découvrir les enjeux et projets de cette collectivité.

La stabilité des remparts fait l'objet d'un projet de remise en état de 1.150.000 € pour en assurer la pérennité et celle des habitations et de l'église attenante. La gestion des écoulements pluviaux est cruciale pour limiter les mouvements de terrain.

La base de sport de nature installée dans ses nouveaux locaux, financée par l'État au titre de la dotation d'équipement des territoires ruraux à hauteur de 350.000 €, a été l'occasion d'évoquer le projet de réfection de la chaussée du Cap Hornu en  lien avec le projet de confortement de la liaison Cao Hornu/Quai Jeanne d'Arc porté par le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard et la demande de la ville pour obtenir une superposition de gestion à son profit au niveau du DPM.

Le préfet s'est ensuite rendu au stade de football où des travaux de restauration de vestiaires et de création d'un club-house sont prévus. La commune souhaite rendre accessible l'ensemble des locaux du stade de football, les espaces extérieurs pour le public et permettre l'accès à tous des infrastructures du club.

Cette opération d'un montant de 598.000 € est financée par l'État à hauteur de 299.000 €

En matière de projet structurant, la commune souhaite requalifier le casino et va lancer une procédure de consultation de maîtrise d'œuvre : accessibilité, réhabilitation de la salle basse, de la salle basse et du grenier.

Projet ambitieux d'un coût prévisionnel de 8,4 M€ HT, la commune souhaite transformer l'entrepôt des sels en complexe culturel, associatif, de tourisme d'affaires et de réception, d'une superficie de 3000 m2 sur trois niveaux. Le maire et le préfet ont pu échanger sur la problématique des financements et du montage des dossiers à opérer pour pouvoir solliciter des aides de l'État.

Pour terminer cette journée, le projet de création d'un parking paysager en entrée de ville a été présenté. Ce dossier est suivi par le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard, compétent en matière de gestion des flux touristiques. Il permettrait d'aménager une aire de rupture de charge et des infrastructures d'accueil touristique, en entrée de ville.