Actualités

L'État soutient le développement touristique de la commune de Saint-Valéry-sur-Somme

 
 
L'État soutient le développement touristique de la commune de Saint-Valéry-sur-Somme

A l'occasion de son déplacement sur la côte picarde, le jeudi 18 juillet, le préfet a fait le point sur les projets de développement touristique de la commune de Saint-Valéry-sur-Somme. 

La matinée a débuté par une présentation en salle du conseil municipal. Le maire, Stéphane HAUSSOULIER, a développé devant le préfet, le sous-préfet d'Abbeville et la DRACdirection régionale des affaires culturelles les problématiques locales en matière de développement culturel.

Saint-Valery-sur-Somme est une commune d’environ 1800 habitants, qui passe à une population de près de 10 000 personnes en haute saison touristique. La stratégie de rénovation urbaine a consisté, notamment, en l’enfouissement du réseau électrique et du réseau téléphonique sur une période de 10 ans. Le fleurissement de la ville a permis de passer d’un label « une fleur » en 2001, à un label « quatre fleurs » en 2013. Une rénovation des rues est en cours. Le développement urbanistique et touristique consiste quant à lui en une révision du PLUPlan local d'urbanisme et en un projet de classement en « station de tourisme ».

En ce qui concerne la conservation et l’entretien du patrimoine, la restauration de la chapelle des marins est en cours, tandos que celles du tribunal de commerce et des tours Guillaume sont achevée et que l’église a été inscrite au titre des monuments historiques. Des projets concernent les remparts et l'ancien entrepôt aux sels, qui pourrait être réaffecté en un lieu dédié au tourisme d’affaires.

La gestion des milieux naturels, et notamment les abords de la plage, est un autre pan important du développement de la ville. Les projets structurants de la commune concernent les pratiques sportives, par la réfection du stade de football, des équipements tennistiques et de la base des sports de nature qui est actuellement en réflexion. Dans le secteur de la gare et du canal, une requalification des espaces dédiés au chantier naval est en cours, avec pour objectif le développement d’un pôle nautique.

Le préfet a ensuite visité, avec son équipe, les différents sites évoqués en réunion : les remparts, l'église, la chapelle des marins, la zone du chantier naval, les entrepôts aux sels, les quais et la promenade en zone piétone, chaussée du Cap Hornu.

Photo 001
Photo 010
Photo 027