Actualités

L'État mobilisé en faveur de la relance de la construction de logements en Picardie

 
L'État mobilisé en faveur de la relance de la construction de logements en Picardie

Jean-François Cordet, préfet de la région Picardie, a réuni, l’après-midi de ce mardi 8 juillet 2014, le Comité régional de l'habitat (CRHcomité régional de l'habitat), afin de présenter aux acteurs de l’habitat les mesures de relance de la construction annoncées par le Gouvernement le 25 juin et de réaliser un point d’étape de la programmation des aides au logements dans la région.

Le secteur de la construction traverse une crise profonde alors que l’offre de logement est toujours insuffisante dans les zones les plus tendues du territoire régional. À l’échelle nationale, les mises en chantier ont baissé de 8 % sur les 12 derniers mois. En Picardie, cette baisse s'élève à 15 %.

La relance de la construction est un impératif économique pour le secteur du bâtiment, qui représente 9 % des emplois picards, soit 34 500 salariés.

C'est avant tout un impératif social, en raison du coût que représente le logement pour les ménages.

Dans ce contexte, le Gouvernement a fixé quatre priorités d’action :

  1. Des mesures en faveur de l’accession à la propriété : les modalités d’octroi de prêts à taux zéro seront revues pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’en bénéficier. 44000 prêts au niveau national ont été distribués en 2013. Cette réforme devrait permettre d’en distribuer 80000 en 2015.
  2. Une réduction des normes pour diminuer les coûts de construction. La multiplication des normes renchérit considérablement les coûts. Sans revenir sur la qualité des logements, il est nécessaire de revoir les règles et les normes qui se sont additionnées au fil du temps. Cinquante premières mesures de simplification ont été proposées par un groupe de professionnels. Par ailleurs, toute nouvelle règle concernant la construction fera désormais l'objet d'une évaluation de son impact économique.
  3. Le soutien à la rénovation énergétique de l’habitat, qui reste une priorité. Améliorer la performance énergétique des logements anciens est nécessaire pour maîtriser les factures d’énergie des ménages et accompagner la transition énergétique. La TVATaxe sur la valeur ajoutée sur les travaux de rénovation énergétique a déjà été réduite à 5,5%. En complément, le crédit d’impôt développement durable, qui subventionne leur réalisation, sera renforcé et simplifié à la rentrée avec un taux unique porté à 30%, pour l’ensemble des opérations éligibles, contre 15% ou 25% aujourd’hui selon les cas.
  4. L’amplification de la mobilisation du foncier public. Cet objectif concerne à la fois l’État et les collectivités. Il faut développer des aménagements urbains favorables à la construction et libérer rapidement du foncier pour la construction de logements en particulier.

Mobilisation en Picardie en faveur du logement social

Dans le cadre de l'objectif de construction de 150 000 logements sociaux par an fixé par le Président de la République, le préfet de la région Picardie a rappelé la nécessité d'atteindre l’objectif régional de financer 2407 logements sociaux en 2014 (dont 2013 PLUS-PLAI).

Le préfet a appelé à la mobilisation des services de l’État, des collectivités locales et des bailleurs. Il réunira prochainement l’ensemble des acteurs concernés afin de déterminer les modalités précises de relance de la construction adaptées à la région.

_______
Consulter les données chiffrées concernant la construction de logements en région sur le site internet de la DREAL Picardie