Actualités

Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

 
Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

Mathias Ott, directeur de cabinet du préfet de la Somme, a présidé, le mardi 10 mai 2016, la cérémonie départementale organisée à l’occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, à Amiens, au square Aimé Césaire.

La cérémonie a débuté par la lecture d'un texte d'Aimé Césaire par trois jeunes élèves du collège Etouvie d'Amiens, puis par celle d'un texte de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre par Jean-Claude Manebard, vice-président du club négritude et Josué Mavuemba, membre du pôle Voltaire Amiens Nord.

Le directeur de cabinet s'est quant à lui exprimé en faisant la lecture d'un texte de Victor SCHOELCHER.

"Que l’esclavage soit ou ne soit pas utile, il faut le détruire ; une chose criminelle ne doit pas être nécessaire. La violence commise envers le membre le plus infime de l’espèce humaine affecte l’humanité toute entière ; chacun doit s’intéresser à l’innocent opprimé sous peine d’être victime à son tour, quand viendra un plus fort que lui pour l’asservir. La liberté d’un homme est une parcelle de la liberté universelle, vous ne pouvez toucher à l’une sans compromettre l’autre tout à la fois."

Les autorités ont ensuite procédé au traditionnel dépôt de gerbe, avant la minute de silence et le refrain de l'hymne national.
A l'issue de la cérémonie, les élèves du collège Etouvie ont tour à tour lu des textes écrits par Jean-Claude Manebard.

Lecture du texte d'Aimé Césaire par les élèves du collège Etouvie

Dépôt de gerbe par les autorités

Photo de groupe avec les élèves du collège et les autorités présentes