Actualités

Jean-Marc Todeschini participe au centenaire de l'engagement néo-zélandais dans la Somme à Longueval

 
Jean-Marc Todeschini participe au centenaire de l'engagement néo-zélandais dans la Somme à Longueval

Le jeudi 15 septembre 2015, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire s'est rendu à Longueval (80) pour participer au centenaire de l'engagement néo-zélandais dans la Somme.

Il a ainsi participé, aux côtés de Hon Gerry Brownlee, ministre de la défense néo-zélandais à la cérémonie du point du jour au mémorial néo-zélandais.

 

Ce mémorial a été érigé à l'endroit que s'était fixée comme objectif final la New Zealand Division lors de la première bataille de la Somme ; une position remportée par la division, et à partir de laquelle elle lança son attaque victorieuse sur Flers le 15 septembre, 1916.

Un pommier; symbole de la coopération franco-néo-zélandaise a été planté et une plaque dévoilée au sein d'un jardin nouvellement réalisé.

 

 

Les ministres se sont ensuite déplacés vers le monument aux morts français où ils ont déposés une gerbe.

Un piquet d'honneur du 41ème régiment de Transmissions et la Musique de l'infanterie ont participé à cette cérémonie.

 

 

Les cérémonies se sont poursuivies au cimetière de Caterpillar Valley en présence de SAR le Prince de Galles, où se trouvent 214 tombes néo-zélandaises.

 

 

C'est dans la Somme que la majorité des Néo-Zélandais ont été tués ou blessés pendant la Première Guerre Mondiale. Et c'est là que la Nouvelle-Zélande a connu ses pires journées de l'histoire militaire en termes de pertes humaines. Quelques 15 000 Néo-Zélandais ont pris part à la bataille de la Somme à l'automne 1916. Ce fut la première campagne majeure sur le front occidental de la New Zealand Division, qui faisait partie du XV Corps of the British Fourth Army. Le 12 septembre 1916, l'artillerie est entrée en action et trois jours plus tard, le 15 septembre, ce fut le tour de l'infanterie. Elle s'est positionnée entre High Wood et Delville Wood près de Longueval la veille à minuit, et à 6h20 l'attaque a commencé. Très vite, les Néo-Zélandais ont pu atteindre leurs objectifs et ont aidé à prendre le village de Flers.

Pendant les 23 jours où la division néo-zélandaise était présente dans le secteur, 2 111 sont tombés et 5 845 ont été blessés.

> Discours de Jean-Marc Todeschini - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb