Actualités

Inauguration d'une exposition de la Fondation Charles de Gaulle

 
 
Inauguration d'une exposition de la Fondation Charles de Gaulle

Nicole Klein, préfète de la région Picardie, préfète de la Somme a inauguré le vendredi 24 octobre 2014, une exposition proposée par la Fondation Charles de Gaulle à la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRACdirection régionale des affaires culturelles).

Cette exposition intitulée " le rétablissement de la souveraineté nationale, de l'autorité de l'État et de la légalité républicaine : de l'Appel du 18 juin à la Libération de la France" est ouverte au public dans les locaux de la DRACdirection régionale des affaires culturelles Picardie, 5 rue Henri Daussy jusqu'au 31 octobre 2014.

Présentation de l'exposition :

Après les épreuves subies par la France pendant quatre années de guerre (effondrement militaire et politique, occupation étrangère, régime de Vichy), il incombe au général de Gaulle à la Libération de reconstituer l'État selon les principes auxquels il n'a jamais cessé de se référer depuis 1940 : le respect des libertés publiques et de la démocratie et la continuité de la République.

Alors que le territoire n'est pas encore totalement libéré et que certaines fractions du peuple sont encore sous les armes, il s'agit pour le général de Gaulle, d'une part, d'éviter au pays l'anarchie et les excès et, d'autre part, de prévenir avec efficacité et rapidité toute intervention alliée dans les affaires intérieures françaises.

C'est pourquoi, dès le 14 juin 1944 à Bayeux, première parcelle de territoire métropolitain libéré, le général de Gaulle installe François Coulet, commissaire de la République, chargé d'assurer l'ordre républicain. Il fera de même dans toutes les régions françaises au fur et à mesure de leur libération entre septembre et novembre 1944.

L'adhésion populaire perçue au cours de ces voyages est incontestable. Pourtant, comme il s'y était engagé en 1940, il redonne la parole au peuple dès que les contraintes de la guerre le permettent assurant ainsi le rétablissement de la souveraineté nationale. À l'automne 1945, le peuple français élit une Assemblée nationale constituante, qui le désignera à l'unanimité  président du Gouvernement provisoire de la République française.

site2