Actualités

Déplacement en Picardie de Thierry Repentin, ministre délégué aux Affaires européennes

 
 
Déplacement en Picardie de Thierry Repentin, ministre délégué aux Affaires européennes

Thierry Repentin, ministre délégué aux Affaires européennes s'est déplacé en Picardie, à Montdidier et Oust-Marest, ce vendredi 21 février 2014.

Il s’agit  de la 6ème étape du Tour de France des régions, entamé par le Ministre délégué chargé des Affaires européennes,  après le Nord, l’Auvergne, le Jura, Mayotte et La Réunion.
Il sera suivi dès lundi 24 par un déplacement en Alsace (Mulhouse) et en Lorraine (Forbach).

Le programme était centré autour des problématiques énergie/climat, à travers :

  • la visite de la ville de Montdidier, qui s’est donné l’ambition d’être « ville pilote en maîtrise de l’énergie » grâce à la mise en place d’une filière bois (FEDERFonds européen de développement régional 549 K€, 30%), d’un parc de 4 éoliennes (FEDERFonds européen de développement régional 1 Meuros), d’opérations de réhabilitation thermique (FEDERFonds européen de développement régional 239,6 Keuros) et d’un parc photovoltaïque qui lui permettent d’ores et déjà de produire elle-même 50% de son énergie (objectif 100% d’énergies renouvelables en 2015) ;
  • la visite de la pépinière d’entreprises Energies renouvelables d’Oust-Marest, ouverte en 2009, qui réunit des entreprises en création ou ayant moins de 2 ans spécialisées dans le développement de solutions pour la maîtrise de l’énergie : l’aménagement du site a bénéficié de 130.277€ de FEDERFonds européen de développement régional et de 106 K€ de FEADER pour le raccordement à la fibre optique ; les entreprises de la pépinière ont quasiment toutes bénéficié de soutiens pour leur développement (FEDERFonds européen de développement régional). Une table ronde avec les chefs d’entreprises permettra d’échanger sur les attentes de ce secteur d’activité.

Les séquences ont permis de faire passer les messages spécifiques qui fondent la position de la France et de l’UE sur les problématiques énergie/climat :

  • Horizon 2020 ;
  • Conseil européen objectifs climat ;
  • Priorité  énergie ;
  • Conseil des ministres Franco-allemands ;
  • COP21 à Paris.

En ce qui concerne l’utilisation des fonds structurels sur la période 2007-2013, le taux de consommation s’élève à 96% globalement (seulement 70% pour le FEADER mais 106% sur FSEFonds social européen et 98% sur FEDERFonds européen de développement régional) :

soit au total 399 millions d'euros.

Sur la période 2014-2020 :

- la Picardie entre dans la catégorie des régions en transition, et bénéficiera à ce titre d’un co-financement européen porté à 60%,
- le Conseil régional a privilégié le maintien d’un taux de concertation financière de près de 80% sur l’innovation, la compétitivité et l’économie décarbonnée (prolongement PO 2007-2013),

Soit sur les 3 fonds 495,7M euros, soit une évolution de 96,7M euros (+24%).

Ces visites sur le terrain sont l'occasion pour le Ministre délégué de faire connaître l'apport concret de l'Union européenne dans la vie quotidienne, et d'échanger avec des publics divers (entrepreneurs, étudiants, chercheurs, publics en difficulté) sur leur perception, leurs attentes, leurs reproches, leurs incompréhensions et les réalisations que l'Europe a rendues possibles pour eux.

Thierry Repentin pense en effet que les français ne sont pas eurosceptiques, mais qu’ils méconnaissent ce que l'Europe apporte à chacun.

DSC_0063

Montdidier

DSC_0022

Montdidier

DSC_0021

Oust Marest