Actualités

Dépassement du niveau d’alerte à la pollution par les particules en suspension

 
 
Dépassement du niveau d’alerte à la pollution par les particules en suspension

Contrôle anti-pollution place Foch, à Amiens.

Jean-François CORDET, préfet de la région Picardie, préfet de la Somme, a décidé la mise en place de mesures suite au dépassement du niveau d’alerte à la pollution par les particules en suspension.

La valeur de référence de 80 µg/m3 (moyenne sur 24 heures) a été dépassée ce matin dans l’amiénois sur deux stations de mesure d’ATMO Picardie, association agréée de surveillance de la qualité de l’air.

SITES Maximum journalier Date et heure Max journalier du site
AmiensSaint Pierre - 12/03/14 à 8:00

96 µg/m3

02/03/11

Amiens trafic 89µg/m3 12/03/14 à 8:00

81 µg/m3

30/03/13

Arrest 62µg/m3 12/03/14 à 8:00

98 µg/m3

31/12/08

Salouël 88µg/m3 12/03/14 à 8:00

128 µg/m3

11/01/09

Les rejets de poussières ont trois origines principales :

  • les installations de combustion industrielles et les chauffages individuels ou collectifs, utilisant des combustibles fossiles (charbon, fioul) ou leurs dérivés.
  • les procédés industriels mettant en œuvre des produits solides pulvérulents (sidérurgie, fabrication d'engrais, cimenteries…)
  • les véhicules diesels qui émettent essentiellement des particules de taille inférieure à 10 microns.

Recommandations immédiates

Les poussières peuvent provoquer des difficultés respiratoires, des irritations nasales et oculaires.

C’est pourquoi il est recommandé à toute la population d’éviter les activités physiques et sportives intenses, aux personnes fragiles de respecter scrupuleusement les traitements médicaux à visée respiratoires et de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants (utilisation de solvants ou de peintures, consommation de tabac).

Il est également préférable d’organiser ses déplacements par les transports en commun et le co-voiturage.

Limitation de la vitesse dans le département

Afin de réduire les émissions de particules en suspension, les automobilistes samariens sont invités à réduire, jusqu’à nouvel ordre, leur vitesse de 20 km/h sur tous les axes routiers dont la vitesse est habituellement limitée à 90 km/h, 110 km/h et 130km/h.

En fonction de l’évolution de la situation, le préfet pourrait rendre la limitation de vitesse impérative, par arrêté. 

Renforcement des contrôles

Par ailleurs, le préfet a demandé aux forces de l’ordre de renforcer le contrôle antipollution des véhicules circulant sur la voie publique et de vérifier la validité des contrôles techniques des véhicules.

Des points de situation et des messages fréquents vont être diffusés par la préfecture de la Somme afin d’informer de l’évolution de la situation.