Actualités

Convention de revitalisation de Goodyear Amiens-Nord

 
 
Convention de revitalisation de Goodyear Amiens-Nord

La préfète a réuni le second comité d'engagement le 5 mars 2015

Nicole Klein, préfète de la région Picardie, préfète de la Somme, a réuni ce jeudi 5 mars 2015 le second comité d'engagement relatif à la mise en œuvre de la convention de revitalisation de Goodyear-Amiens nord qui a été signée le 17 septembre 2014.

A titre de rappel, cette convention est destinée à redynamiser la zone d'emploi d'Amiens et l’économie locale touchée par les suppressions d'emploi. Elle s'étend sur une durée de 3 ans, avec la tenue d'un comité d'engagement au minimum une fois par trimestre. Le premier comité d’engagement avait eu lieu le 6 janvier 2015 (cf. communiqués du 17/09/14 et du 07/01/15 joints).

Ce second comité d'engagement a ainsi permis de faire état de l'avancement des actions de revitalisation financées à hauteur de 5 940 000 euros par la société Goodyear Dunlop Tires France.

Information sur le Fonds Départemental de Revitalisation des Territoires :
Pas d’actualisation depuis le précédent comité d’engagement.

Le fonds de prêts à taux réduit à destination des entreprises créatrices d’emplois :
Le comité d'engagement a décidé de soutenir 3 nouveaux projets pour un montant total de 310 000 euros et la programmation de 46 emplois sur la durée de la convention.
Ces 3 projets viennent s’ajouter aux 3 projets déjà soutenus, soit un total de 6 projets pour un montant global de 576 000 euros (310 000 + 266 000) et la programmation de 79 emplois (46 + 33).

Information sur le fonds d’aide aux entreprises qui embauchent sur le périmètre d’intervention de la convention :
116 ex-salariés de Goodyear-Amiens nord ont retrouvé un emploi (65 en CDI, dont 13 aidés par le fonds, et 51 en CDD de plus de 6 mois).

Information sur le fonds destiné à verser une aide à chaque créateur ou repreneur d’une entreprise dans le périmètre d’intervention de la convention :
Doté de 1 900 000 euros, ce fonds a permis à 43 ex-Goodyear de créer leur entreprise pour un engagement global de 710 000 euros.

Comme rappelé lors du précédent comité, de nombreux ex-salariés se sont engagés dans des formations professionnelles longues pour approfondir leurs compétences et ainsi faciliter leur reconversion. Leur retour vers l'emploi devrait être effectif dans le courant de l'année 2015 et continuera à faire l'objet d'un suivi attentif par le comité d'engagement.