Actualités

33ème édition des Journées européennes du patrimoine

 
 33ème édition des Journées européennes du patrimoine

La 33ème édition des Journées européennes du patrimoine aura lieu samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016 avec pour thème « Patrimoine et Citoyenneté ».

Comme chaque année, le Nord-Pas-de-Calais – Picardie valorise, à l’occasion de ce week-end emblématique, son patrimoine riche et varié. Ainsi, plus de 1400 sites et monuments sont inscrits : plus de 650 dans le Nord, 240 dans le Pas-de-Calais, 140 dans l’Aisne, 180 dans l'Oise et 250 dans la Somme. Pendant deux jours, le public est invité à participer aux nombreuses visites guidées et animations culturelles et à découvrir ainsi les sites qui témoignent du processus continu de fabrication du patrimoine à travers l’histoire, la culture et la citoyenneté.

 Le patrimoine, vecteur de conscience citoyenne

Le thème « Patrimoine et Citoyenneté » invite à visiter les lieux et les monuments où la citoyenneté s’est construite. Lieux de pouvoir, de décision, mais aussi espaces de libertés, il s’agit ici de comprendre dans quel cadre cette conscience citoyenne s’exprime quotidiennement. Le visiteur peut découvrir à Laon dans l’Aisne les sites et monuments qui incarnent la citoyenneté tels que les Archives Départementales et l’ancien palais épiscopal, devenu Tribunal de Grande Instance, ou encore le Palais de Justice de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. Parmi les nombreux participants, le Siège de région à Lille, ainsi que l’Hôtel de Ville de Roubaix, l’Hôtel de Ville de Péronne et le siège de la communauté d’agglomération de Valenciennes invitent à découvrir des lieux de décision où s’exprime la démocratie. Lieux de pouvoir, les préfectures de l’Oise à Beauvais, du Pas-de-Calais à Arras, du Nord à Lille ouvrent exceptionnellement leurs portes aux curieux. La citoyenneté s’exprime également par l’éducation, aussi l’école d’ingénieurs d’Amiens ( ESIEE) et son architecture originale ainsi que la faculté catholique de Lille abritée dans un bâtiment néogothique et contemporain ouvriront leurs portes à l’occasion de ces journées.

Du monument à une histoire collective

Le patrimoine monumental et religieux rassemble des lieux riches de sens situés au cœur de notre identité. Ils témoignent du processus continu de fabrication d’une histoire collective, et font le lien entre la société d’hier et celle d’aujourd’hui. Dans l’Aisne, la Chartreuse de Bourgfontaine, considérée avant la Révolution comme l’une des plus belles maisons de l’ordre des Chartreux, ou encore le Château de Villers-Cotterêts, joyau de la Renaissance édifié par François Ier vers 1530, en sont des exemples emblématiques. De style art déco, conçue par Robert Mallet-Stevens, la Villa Cavrois à Croix dans le Nord, participe pour la deuxième fois depuis sa réouverture après sa restauration. Le Château du Vert Bois, situé à Marcq-en-Baroeul, est, quant à lui, toujours habité par la descendance de la famille Prouvost depuis 1879. Il est impossible de manquer le château de Chantilly, dans l’Oise, œuvre d’Henri d’Orléans, fils du dernier roi des Français, Louis-Philippe. Le Château de Pierrefonds, datant du XIVème siècle, réinventé par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc sous Napoléon III, donne ,quant à lui, un aperçu de l’architecture du Moyen Âge. Dans le Pas-de-Calais, le visiteur est invité à découvrir la Chartreuse de Neuville fondée par le Comte de Boulogne, et le Château de Cercamp, ancienne abbaye cistercienne en partie détruite à la Révolution. Enfin, il peut découvrir l’Abbaye du XIIème siècle de Valoires à Argoules dans la Somme, particulièrement bien conservée ainsi que ses jardins d'ambiances mettant en scène une collection de plus de 5 000 espèces de plantes au gré des saisons.

La culture : une quête de sens, un élément de citoyenneté et d’identité

L’accès à la culture pour le plus grand nombre est aujourd’hui une constituante de la conscience citoyenne. Si le patrimoine incarne un repère structurant dans l’espace et le temps, il est également au fondement de notre identité. Cet héritage culturel favorise ainsi la mémoire collective et le partage des connaissances à travers les musées, les salles de concerts, les bibliothèques, les parcs et jardins mais aussi les lieux de création. Parmi les nombreux lieux ouverts, le Familistère de Guise qui abrite un « Musée de France » depuis 2010. Ce musée comprend une collection de photographies du Familistère et de l'usine Godin, des appareils produits par l'usine, ainsi que des documents sur la vie du Familistère et de ses habitants. A Beauvais dans l’Oise, le MUDO rouvre les portes de son palais Renaissance, après deux ans de rénovation architecturale et muséographique. Le Palais Impérial de Compiègne dans l’Oise évoque la vie privée et les amours pendant les règnes de Napoléon Ier à Napoléon III et invite à la promenade dans son parc, riche de floraisons automnales.

Citons parmi les nombreuses salles de spectacles ouvertes, l’Opéra de Lille, réalisé par Louis Cordonnier,qui offre au visiteur un des plus beaux exemples d’opéra à l’italienne et d’architecture néoclassique dédiés aux arts ainsi que la Comédie de Béthune Centre Dramatique National, abritée dans l’ancien cinéma « Le Palace », devenu le centre emblématique du théâtre béthunois. Les bibliothèques, lieux de transmission de la culture, participent à l’évènement avec notamment la bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer où le visiteur peut admirer de nombreux manuscrits et incunables dont un tome de la célèbre Bible à 42 lignes de Gutenberg.

La culture s’incarne également dans les nombreux parcs et jardins ouverts comme par exemple les Jardins de Maizicourt dans la Somme, labellisés « Jardin Remarquable » qui proposent une agréable promenade au milieu des collections d'arbres, et de fleurs variées.

Enfin, l’Abbaye royale de Saint-Riquier dans la Somme, fondée dans la première moitié du VIIème siècle, entre 790 et 1131, est l’un des tout premiers lieux de culture en Europe occidentale. Elle se consacre aujourd’hui à soutenir la création artistique, les échanges intellectuels, et la diffusion des savoirs.

Présentation des journées européennes du patrimoine

Les Journées européennes du patrimoine offrent à chacun la possibilité de découvrir des sites et monuments nationaux depuis 1984. Elles sont coordonnées en France par le Ministère de la Culture et de la Communication et sont mises en œuvre par les Directions régionales des affaires culturelles (DRACdirection régionale des affaires culturelles).

- Dossier de presse
- Images des sites à visiter